Qui sommes-nous?

The Breeders’ Alliance Co Ltd est une organisation qui a été créée en 2019 par les sociétés privées leaders dans la recherche et le développement de nouvelles variétés de raisins de table. Aujourd’hui ses sociétés membres comprennent les trois principaux obtenteurs de raisins de table : Sun World International, Grapa Varieties et Bloom Fresh. (Bloom Fresh a été créée suite à l’acquisition de International Fruit Genetics par SNFL Group en 2023). La superficie des plantations sous license des membres de The Breeders’ Alliance représente désormais plus de 80 % de toutes les nouvelles plantations de raisins de table dans le monde.

The Breeders’ Alliance vise à protéger les droits légitimes de ses membres et à protéger les intérêts de leurs titulaires de licence et de leurs distributeurs dans le monde entier contre la propagation et la production non autorisées de variétés protégées.

L’industrie du raisin de table, à l’échelle mondiale, a considérablement changé au cours des vingt dernières années. Les variétés qui sont dans le « domaine public », telles que Crimson Seedless et Thompson Seedless, ainsi que plusieurs autres, sont rapidement remplacées par de nouvelles variétés à « haute performance ». Ces nouvelles variétés sont très prisées car elles présentent de nombreuses caractéristiques très attrayantes pour les producteurs, telles qu’une productivité améliorée et des exigences de main-d’œuvre réduites, ainsi que de nombreux avantages pour le consommateur en termes de saveur nouvelle, de texture (plus croquante), mais aussi quant à l’aspect des raisins avec des baies de taille uniforme et de couleur attrayante.

Les producteurs qui sont autorisés à produire ces nouvelles variétés, paient généralement une redevance (pour les droits de propriété intellectuelle attachés à ces nouvelles variétés) aux titulaires de ces droits (les obtenteurs), droits qui sont protégés dans le monde entier, soit par une législation qui a trait aux certificats d’obtention végétal, soit, dans certains pays, par une législation qui a trait à l’obtention des brevets. Très souvent, les noms commerciaux donnés à ces nouvelles variétés sont également enregistrés en tant que marques déposées.

Breeders' Alliance: Global Grape Summit, London 2019
Global Grapes Summit Londres, Royaume-Uni, Juin 2019
Breeders' Alliance: Global Grape Summit, London 2019
Global Grapes Summit Londres, Royaume-Uni, Juin 2019

The Breeders’ Alliance Co Ltd est une organisation qui a été créée par quatre sociétés privées leaders dans la recherche et le développement de nouvelles variétés de raisins de table : Sun World International, International Fruit Genetics, Grapa Varieties Ltd. et SNFL Group. Ensemble, ces quatre sociétés représentent environ 80% des nouvelles plantations de variétés de raisins de table dans le monde.

The Breeders’ Alliance vise à protéger les droits légitimes de ses membres et à protéger les intérêts de leurs titulaires de licence et de leurs distributeurs dans le monde entier contre la propagation et la production non autorisées de variétés protégées.

L’industrie du raisin de table, à l’échelle mondiale, a considérablement changé au cours des dix dernières années. Les variétés qui sont dans le « domaine public », telles que Crimson Seedless et Thompson Seedless, ainsi que plusieurs autres, sont rapidement remplacées par de nouvelles variétés à « haute performance ». Ces nouvelles variétés sont très prisées car elles présentent de nombreuses caractéristiques très attrayantes pour les producteurs, telles qu’une productivité améliorée et des exigences de main-d’œuvre réduites, ainsi que de nombreux avantages pour le consommateur en termes de saveur nouvelle, de texture (plus croquante), mais aussi quant à l’aspect des raisins avec des baies de taille uniforme et de couleur attrayante.

Les producteurs qui sont autorisés à produire ces nouvelles variétés, paient généralement une redevance (pour les droits de propriété intellectuelle attachés à ces nouvelles variétés) aux titulaires de ces droits (les obtenteurs), droits qui sont protégés dans le monde entier, soit par une législation qui a trait aux certificats d’obtention végétal, soit, dans certains pays, par une législation qui a trait à l’obtention des brevets. Très souvent, les noms commerciaux donnés à ces nouvelles variétés sont également enregistrés en tant que marques déposées.

Breeders' Alliance: Fruit Logistica 2020
Fruit Logistica, Berlin, Allemagne, Février 2020

Les revenus qui proviennent de ces redevances sont essentiels pour que les obtenteurs continuent de financer la recherche et le développement de nouvelles variétés et ce pour satisfaire la demande actuelle et future, d’autant plus que le processus de création et d’évaluation de nouvelles variétés est long et fastidieux ; il faut souvent compter plus de 15 ans pour développer une nouvelle variété qui aura du succès.

En raison du fait que ces nouvelles variétés sont plus « performantes » que les variétés traditionnelles, certains producteurs et pépinières du monde entier ont été tentés d’acquérir illégalement du matériel de propagation des végétaux. Ces producteurs et pépinières non autorisés non seulement privent les obtenteurs de leurs droits de propriété intellectuelle et de leur source de revenus, mais aussi acquièrent un avantage concurrentiel déloyal par rapport aux titulaires de licence de bonne foi. En outre, ces contrevenants compromettent la capacité des obtenteurs à continuer d’investir dans des programmes de recherche de développement à gros budget et à long terme pourtant indispensables à la découverte de nouvelles variétés.

The Breeders’ Alliance un forum qui cherche à accroître la sensibilisation à ces violations dans tous les segments de l’industrie fruitière. Nos actions pour assurer un contrôle efficace de l’origine légale des fruits récoltés à partir de variétés protégées, comprennent notamment des activités de surveillance du marché et ce sur les principaux marchés du monde entier. Nous développons actuellement une base de données ADN centralisée qui permettra un « contrôle d’identité » des fruits suspects afin d’établir la véritable origine de la variété. Lorsque des infractions sont identifiées, le ou les obtenteurs concernés prendront ensuite des mesures pour protéger leurs droits et cesser l’utilisation non autorisée.

La collaboration entre les membres de notre alliance est strictement limitée à la surveillance de leurs droits de propriété intellectuelle et des activités qui y ont trait. Chaque membre est individuellement responsable de l’octroi de licences concernant ses propres variétés protégées ainsi que toutes actions nécessaires liées à la protection de ses droits de propriété intellectuelle.

Breeders' Alliance: Fruit Logistica 2020
Fruit Logistica, Berlin, Allemagne, Février 2020

Les revenus qui proviennent de ces redevances sont essentiels pour que les obtenteurs continuent de financer la recherche et le développement de nouvelles variétés et ce pour satisfaire la demande actuelle et future, d’autant plus que le processus de création et d’évaluation de nouvelles variétés est long et fastidieux ; il faut souvent compter plus de 15 ans pour développer une nouvelle variété qui aura du succès.

En raison du fait que ces nouvelles variétés sont plus « performantes » que les variétés traditionnelles, certains producteurs et pépinières du monde entier ont été tentés d’acquérir illégalement du matériel de propagation des végétaux. Ces producteurs et pépinières non autorisés non seulement privent les obtenteurs de leurs droits de propriété intellectuelle et de leur source de revenus, mais aussi acquièrent un avantage concurrentiel déloyal par rapport aux titulaires de licence de bonne foi. En outre, ces contrevenants compromettent la capacité des obtenteurs à continuer d’investir dans des programmes de recherche de développement à gros budget et à long terme pourtant indispensables à la découverte de nouvelles variétés.

The Breeders’ Alliance un forum qui cherche à accroître la sensibilisation à ces violations dans tous les segments de l’industrie fruitière. Nos actions pour assurer un contrôle efficace de l’origine légale des fruits récoltés à partir de variétés protégées, comprennent notamment des activités de surveillance du marché et ce sur les principaux marchés du monde entier. Nous développons actuellement une base de données ADN centralisée qui permettra un « contrôle d’identité » des fruits suspects afin d’établir la véritable origine de la variété. Lorsque des infractions sont identifiées, le ou les obtenteurs concernés prendront ensuite des mesures pour protéger leurs droits et cesser l’utilisation non autorisée.

La collaboration entre les membres de notre alliance est strictement limitée à la surveillance de leurs droits de propriété intellectuelle et des activités qui y ont trait. Chaque membre est individuellement responsable de l’octroi de licences concernant ses propres variétés protégées ainsi que toutes actions nécessaires liées à la protection de ses droits de propriété intellectuelle.